La logistique des élections présidentielles

Une élection présidentielle représente toujours l’espoir, et/ou la crainte d’un changement. Les attentes de chacun sont nombreuses, en tant que citoyen, en tant qu’entrepreneur,  quelque soit son secteur d’activité.

Concernant le secteur du transport et de la logistique, la filière a fait connaître ses souhaits à l’ensemble des candidats, comme par exemple :

  • L’amélioration de l’attractivité de la filière en vue de la création d’emplois,
  • L’augmentation de la contribution de la filière au service de la transition écologique de l’économie,
  • Une meilleure utilisation des chaines de transport et logistiques françaises pour développer l’économie.

Il semble que le secteur, même s’il a été bien mis à l’honneur lors du confinement (on se souvient de « l’engouement » des politiques et des médias pour le monde du transport à cette époque), ait été un peu oublié lors de la campagne…

Il est encore trop tôt pour pouvoir aborder en détail l’incidence que cette nouvelle élection aura sur le transport et la logistique. En revanche, il est évident que sans ces acteurs, les élections ne pourraient jamais avoir eu lieu ! En effet, c’est grâce à toute la logistique qui est derrière que vous pouvez faire votre choix et glisser votre bulletin de vote dans l’urne le jour J.

Zoom sur la logistique des élections

Tout d’abord, pour découvrir le visage de vos candidats, il y a les affiches. Depuis quelques temps, elles sont confiées à une PME, France Affichage Plus. Cette dernière a en charge leur impression, leur transport et leur collage. A chaque candidat et à ses militants de contrôler ensuite, voire d’en coller de nouvelles.

Vous connaissez maintenant l’ensemble des candidats et souhaitez découvrir leurs programmes dans les grandes lignes, appelés « profession de foi ». Ces derniers arrivent directement chez vous par La Poste. En effet, après avoir connu de nombreuses mésaventures lors des dernières campagnes électorales (les professions de foi n’étaient pas arrivées), l‘Etat a confié à La Poste le soin de déposer chez chaque citoyen les professions de foi des candidats.

Pour préparer l’ensemble de ces plis, il n’y a pas vraiment de règle. Chaque préfecture, via son service des élections, organise la logistique de la façon qu’elle le souhaite. C’est ainsi que dans certains départements, ce sont des fonctionnaires qui sont venus en renfort pour mettre sous pli les 12 professions de foi et les bulletins des votes, parfois ce sont des personnes en réinsertion ou en recherche d’emploi. Le tout pour un coût qui varie autour de 30 centimes la mise sous pli (à partager car bien souvent ils sont 4 ou 5 personnes sur une même enveloppe). Tout cela se passe généralement dans un lieu mis à disposition, comme par exemple dans un hangar privé prêté par Michelin dans le Cher, dans un gymnase dans le Lot, dans un parc des expositions en Ille et Vilaine. Il semble d’ailleurs y régner une belle ambiance de « fête » !

Ca y’est vous avez épluché l’ensemble des professions de foi et avez choisi votre candidat favori ! Direction le bureau de vote … Comme la majorité des citoyens, vous avez laissé le bulletin chez vous mais fort heureusement, un transporteur avait livré à la mairie le nombre de bulletins correspondant à peu près au nombre d’électeurs inscrits. A la mairie de les dispatcher dans l’ensemble des bureaux de vote. Voilà, vous pouvez enfin faire votre devoir de citoyen et glisser votre enveloppe dans l’urne.

Des élections nécessitent ainsi nombre d’intervenants, humains et matériels, pour que tout soit en place le jour J. Merci aux acteurs du transport et de la logistique de rendre cela possible !

Article sur le même sujet :

Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *